Poursuivre

6387951013_97df143678_b

Se poursuivre les uns les autres était le grand jeu de l’enfance. On jouait à chat perché, au chat et à la souris, aux gendarmes et aux voleurs. Le chat, comme toujours, faisait mine de laisser fuir la souris avant de la rattraper. Les gendarmes n’avaient pas de ces cruelles subtilités. De toute façon, le chat n’attrapait pas vraiment la souris, puisque Tom, après des décennies de poursuites, ne mange jamais Jerry.

Lire la suite

Publicités

Passereaux

 

5712073575_b15119ef2c_z

Quand je lis un des poèmes de William Butler Yeats (1865-1939) je suis transportée dans un jardin ou sur un balcon d’où j’ai si souvent observé le vol des oiseaux. De même, tous les vols d’oiseaux contemplés dans le calme d’un soir, et par extension tous les soirs calmes et beaux, me rappellent ce poème. Il y suffit d’un vers  : Et d’ailes de passereaux déborde le ciel du soir.

Lire la suite