Sexe

CL09

Cela fait un ou deux ans que je ne me reconnais plus dans le féminisme (j’en ai un peu parlé dans Victimes). J’en suis assez peinée car je me sens toujours féministe. Mais le discours dominant est en discordance avec ce que je crois, ce que j’ai vécu et dans un contraste absurde avec les dangers actuels pour l’humanité toute entière, et particulièrement pour les femmes, de la guerre engagée par le califat.

Lire la suite

Paratexte

question-mark-1106372_960_720

Alors que l’on s’écharpe sur la refondation du collège au point que je ne sais plus où donner de la tête, j’ai relu le livre d’Emmanuel Davidenkoff, Réveille-toi Jules Ferry, ils sont devenu fous ! Je me souvenais qu’il m’avait beaucoup aidée à me sentir moins seule et moins bête quand j’étais encore parent d’élève, un peu comme lorsque j’échangeais avec

Lire la suite

Victimes

Ce mot, porteur du meilleur de nos émotions, l’empathie, et d’un beau projet, aider ceux qui souffrent, me semble avoir été soumis à de telles distorsions qu’il cesse de nous toucher. Un mot, utilisé sans cesse, rabâché, resservi en toute occasion et pour des situations sans comparaison peut-être usé jusqu’à la corde. Et nous revenir en boomerang. C’est le sens de l’article que je vous propose. En choisissant ce mot et cet angle d’approche, je prends le risque de ne pas être consensuelle mais ce n’est pas non plus mon objectif.

Lire la suite